--

vendredi 20 novembre 2015

Dépannage des installations frigorifiques Refroidisseur d’air/liquide

Dépannage des installations frigorifiques
Refroidisseur d’air/liquide


Refroidisseur d’air/liquide




Refroidisseur d’air:

 Défauts visibles:

a) Surface d’évaporation givrée seulement côté entrée,
détendeur thermostatique très givré.
[Défaut du détendeur thermostatique]
[Défauts déjà mentionnés donnant de la vapeur
dans la conduite de liquide]


b) Avant bloqué par le givre.
[Dégivrage inexistant, défectueux ou mal réglé]

c) Ventilateur arrêté.
[Moteur défectueux ou disjoncteur coupé]

d) Hélices du ventilateur défectueuses.

e) Ailettes déformées.
[Traitement rude]
Refroidisseur d’air
Effets pour l’installation:

 Le défaut a) entraîne :
Une surchauffe excessive à la sortie de l’évaporateur
et fonctionnement à une pression d’aspiration basse en
moyenne.
Les défauts a), b), c), d) et e) entraînent :
Un fonctionnement à une pression d’aspiration basse en
moyenne
- une production de froid réduite,
- une consommation d’énergie accrue.
Pour les évaporateurs à détendeur thermostatique, la
différence entre la température de l’air d’entrée et la
température d’évaporation doit être comprise entre 6 et
15°C, aussi près de 6 que possible.
Pour les évaporateurs à régulation de niveau, la différence
entre la température de l’air d’entrée et la
température d’évaporation doit être comprise entre 2 et
8°C aussi près de 2 que possible.
 
Refroidisseur de liquide:

  Défauts visibles:
 
a) Bulbe du détendeur thermostatique mal serré.
[Erreur de montage]
b) Détendeur thermostatique sans égalisation de pression
externe sur refroidisseur de liquide avec grande perte
de charge (refroidisseur coaxial, par exemple).
[Erreur de dimensionnement ou de montage]
c) Détendeur thermostatique avec égalisation de
pression externe, conduite non montée.
[Erreur de montage]
 
Refroidisseur de liquide
 Effets pour l’installation:
 Evaporateur trop plein et peut-être migration de
réfrigérant liquide jusqu’au compresseur, d’où risque
d’avarie.
Les défauts b) et c) entraînent
- une surchauffe excessive à la sortie de l’évaporateur.
- un fonctionnement à une pression d’aspiration
moyenne basse.
- une production de froid réduite.
- une consommation d’énergie accrue.
Pour les évaporateurs à détendeur thermostatique, la
différence entre la température de l’air d’entrée et la
température d’évaporation doit être entre 6 et 15°C,
aussi près de 6 que possible.
Pour les évaporateurs à régulation de niveau, la
différence entre la température de l’air d’entrée et la
température d’évaporation doit être entre 2 et 8°C aussi
près de 2 que possible.
kandi younes

0 commentaire:

Enregistrer un commentaire

 
back to top